Ignace Vitzthumb - Il vous souvient de cette fête

Type:album
Formaat:CD
Componist(en):Ignace Vitzthumb, André-Ernest-Modeste Gretry, Christoph Willibald Von Gluck, P. Vachon, François-Joseph Gossec, François-André Danican Philidor, Pierre-Alexandre Monsigny, Alessandro Mario Antonio Fridzeri
Uitvoerder(s):Guy Penson, Elise Gäbele, Thibaut Lenaerts, Benoit Giaux, Caroline Bayet, Marie Haag, Bernard Wolteche
Label(s):Musique en Wallonie
Label code:MEW 1055
Releasedatum:12.2010
Aanwezig in Muziekcentrumja
Plaatsingsnummer:002266
Genre(s):classicisme

Track-info

1. A.-E.-M. Grétry, « Il vous souvient de cette fête », duo de La fausse magie
2. M. A. Fridzeri, « Sur une neige éblouissante », ariette des Souliers mordorés
3. F.-A. D. Philidor, « Ah ! Quel trouble ! Ah ! Quels doux moments ! », ariette de Sémire et Mélide ou Le navigateur
4. A.-E.-M. Grétry, « Ô ciel ! Entends la voix d’un père », ariette de La rosière de Salency
5. I. Vitzthumb, « Que ma petite voix à vous se fasse entendre », ariette de Céphalide ou Les nouveaux mariages samnites
6. Ch. W. von Gluck, « L’espoir renaît dans mon âme », ariette d’Orphée et Eurydice
7. F.-A. D. Philidor ( ?), « La nature vous fit si belle », duo de Berthe
8. P. Vachon, « Quel doux transport s’empare de mon âme ! », ariette de Sara
9. A.-E.-M. Grétry, « D’une nymphe elle a le corsage », duo des Mariages samnites
10. P.-A. Monsigny, « L’art surpasse ici la nature », ariette de La belle Arsène
11. A.-E.-M. Grétry, « Vous n’avez donc plus de colère », duo de La rosière de Salency
12. F.-J. Gossec, « Fils de Vénus, j’éprouve ta puissance », ariette de Berthe
13. A.-E.-M. Grétry, « Quoi, ce vieux coq ? Quoi, ce milan ? », duo de La fausse magie
14. A.-E.-M. Grétry, « L’amour folâtre alors qu’il blesse », ariette des Mariages samnites
15. F.-A. D. Philidor, « De la coquette volage », ariette des Femmes vengées
16. F.-J. Gossec, « Nous n’avons qu’une âme », trio en rondeau de Berthe


Elise Gäbele (soprano), Thibaut Lenaerts (tenor), Benoît Giaux (bas),
Caroline Bayet (eerste viool), Marie Haag (tweede viool), Bernard Woltèche (cello), Guy Penson (clavecin & pianoforte)

Perscommentaren

****
Le beau disque que voilà ! [] Il y a du génie chez ce Vitzthumb, bien injustement oubliè. [] C'est un bain de fraîcheur, d'innocence et de gaîté. Rien qui pèse ou qui pose dans ces lignes délicates, souvent rehaussées d'un humour piquant ou d'une mélancholie qui ne franchit jamais les frontières du pathos.
(Dominique Joucken, Classica nr. 133, juni 2011, p. 98)

Verwante items in de databank

Persknipsels/Artikels:
(Wat is dit?)
Ignace Vitzthumb (06.2011)